dimanche 19 février 2017

La presse en parle.

Guilers. Toujours solidaires avec les migrants isolés.

À Noël 2015, un élan de solidarité était né dans la commune autour de trois jeunes migrants africains isolés. La 2e fête Ensemble solidaires a attiré 300 personnes, dimanche, à l’Agora.
L’élan de solidarité, né à Noël 2015, autour des trois jeunes migrants africains, est toujours d’actualité. Une première fête Ensemble solidaires avait eu lieu en janvier 2016, en faveur de Marco, scolarisé en 3e au collège de Croas-ar-Pennoc, K. et Mamadou. Dimanche, trois cents personnes se sont déplacées pour la deuxième édition, à l’Agora.De nombreux artistes étaient bénévolement présents à la manifestation « dont l’objectif est de se rencontrer entre bénévoles du réseau et de faire connaître l’action de Digemer, l’association qui accompagne dans la région brestoise une quinzaine de jeunes migrants et également des familles, indique Martine Fourn. Digemer (Bienvenue en breton) loue notamment deux appartements à Brest pour loger une dizaine de jeunes déclarés non-mineurs qui sont en attente de recours. L’association les héberge, les nourrit et les scolarise pour la plupart à la MDLS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire) de Vauban à Brest ».

Que deviennent-ils ?

« Marco a obtenu son brevet en juin 2016. Il a été reconnu mineur à la mi-juillet. Le jour même, il a intégré le Stade brestois où il joue en U17 et parfois en U19 au niveau national. Cette année, il est interne à La Croix Rouge où il prépare un bac pro logistique. Le week-end, il est hébergé au centre de formation du stade. »La route de ses deux copains d’infortune, K. et Mamadou, qui avaient séjourné en même temps que lui en accueil d’urgence à Guilers puis à l’hôtel à Brest, se poursuit aussi sur le territoire national où ils ont intégré des formations : « Après presque un an à l’hôtel, Mamadou a été placé sous la tutelle du Damie (Dispositif d’aide aux migrants isolés étrangers) et prépare maintenant un CAP électricité au lycée Dupuy-de-Lôme. Par ailleurs, il joue au basket au PL Sanquer. »Ces bonnes nouvelles n’ont pas mis fin à la mobilisation de l’antenne Digemer Guilers qui s’investit désormais auprès d’un autre jeune migrant : chaque week-end, K, Ivoirien arrivé par Gibraltar, est accueilli à tour de rôle dans sept familles. « Lui aussi a été décrété non-mineur et a déposé un recours… »

Lien vers l'article original.


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire