samedi 15 juillet 2017

La presse en parle.

Migrants. Le coup de gueule de la fondation Abbé Pierre à Rennes

 

La convention d’occupation du squat de La Poterie à Rennes prendra fin lundi. À l’intérieur, près de 170 migrants dont 80 enfants. Si la fondation Abbé Pierre reconnaît les efforts de la ville et de Rennes Métropole pour trouver des solutions, elle estime que l’État devrait s’engager davantage. Et qu’aucun migrant ne devrait se retrouver à la rue lundi.
« L’accueil des réfugiés et migrants doit être inconditionnel », estime Stéphane Martin, directeur régional Bretagne de la fondation Abbé Pierre. « On ne peut pas et on ne doit pas dire que telle personne, parce qu’elle a telle nationalité, pourra accéder à une place d’hébergement.

La fondation Abbé Pierre s’inquiète, notamment à Rennes, du sort des 170 migrants qui se trouvent actuellement dans le squat de La Poterie.

« Il reste encore beaucoup de monde sans solution »

« La convention d’occupation doit prendre fin lundi prochain et même si des efforts ont été faits par la Ville et Rennes métropole pour trouver des solutions, une vingtaine de chambres, il reste encore beaucoup de monde sans solution. »

Stéphane Martin, directeur régional Bretagne de la fondation Abbé Pierre.
D’où son « coup de gueule » alors que ce jeudi après-midi, Ville et préfecture doivent se rencontrer pour faire le point sur ce dossier.
« Il n’est pas acceptable que qui ce soit se retrouve à la rue. Il y a des solutions à trouver avec la Ville, la métropole et les autres communes et il ne faut pas que l’État s’y oppose. La gestion de ce squat, qui n’est d’ailleurs plus un squat puisqu’une convention d’occupation a été signée, a été exemplaire. »
Stéphane Martin met d’ailleurs en avant le travail des associations, dont Un toit c’est un droit, et de tous les bénévoles. Et il réclame que les pouvoirs publics trouvent des solutions pérennes.

L'article original: http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/squat-de-la-poterie-rennes-le-coup-de-gueule-de-la-fondation-abbe-pierre-5132536

Aucun commentaire:

Publier un commentaire